×

Valoriser ses travaux personnels pour financer un bien immobilier

L’une des premières étapes dans l’acquisition d’un objet immobilier c’est celle du calcul de la capacité de financement. Cette phase permet aux futurs acquéreurs de savoir combien d’argent ils peuvent dépenser pour leur achat.

Dans cette évaluation, divers facteurs ont une influence tels que l’âge, le revenu mais également les fonds propres des acquéreurs. Ces derniers, qui constituent les montants qui sont immédiatement disponibles pour un investissement, posent parfois problème. En effet, en règle générale pour une résidence principale, ce sont 20% de fonds propres qui sont nécessaires. Ainsi pour une maison de 800'000.- francs, ce ne sont pas moins de 160'000.- que les acheteurs devront fournir avant d’entamer une quelconque négociation.


Aussi, ces montants constituent un obstacle quasi insurmontable pour nombre de personnes. Afin de pouvoir accéder malgré tout à la propriété, si vous avez par ailleurs épuisé toutes les possibilités d’aides financières de votre famille et de vos amis, il est bon de savoir que certains travaux, comme par exemple la peinture, le sanitaire ou le carrelage, que les acquéreurs effectuent eux-mêmes dans leur futur bien peuvent être valorisés.

Ainsi les travaux personnels que vous allez effectuer dans votre maison seront pris en compte comme fonds propres par votre établissement de financement. Un tel montage financier sera d’autant plus simple si vous êtes issu d’un métier du bâtiment et disposez de compétences indiscutables dans le chantier que vous allez mener. Mais pas question de prendre en compte le petit coup de pinceau sur le coin de la barrière, il doit bien s’agir de tâches qui, sans engagement des acheteurs, auraient dû être effectuées par des professionnels et payés en conséquence.

Pour clarifier votre situation, faites appel à un spécialiste du financement qui saura vous proposer des solutions et dépasser la simple analyse gratuite d’un site en ligne.








#Marché immobilier